Focus sur le Renault Trucks T: le plus vendu en France

La crise sanitaire a fortement marqué le secteur des véhicules poids lourds en Europe. Pourtant, il y a bien une marque qui tire son épingle du jeu. Il s’agit de Renault qui avec son Renault Trucks T demeure le leader du marché du poids lourd. En effet, le Renault Trucks T demeure toujours le poids lourd le plus vendu.

Le Renault Trucks T, un véhicule pour les routes longues distance

Le Renault Trucks T est équipé d’un plancher bien plat, ce qui en fait un véhicule très spacieux. Il est sans aucun doute le digne héritier du Renault Magnum. Très confortable, il est adapté aux trajets longue distance. En effet, les concepteurs de ce véhicule ont pensé avant tout au confort du conducteur.

A cet effet, ils ont équipé le véhicule de deux accoudoirs en cuir. De plus, le volant est également fait de la même matière. Par ailleurs, d’autres améliorations ont été apportées pour offrir un grand confort au conducteur. Ainsi, la cabine bénéficie d’un éclairage très doux.

Ceci permet au conducteur d’optimiser son temps de repos. Pour les trajets nocturnes, des lumières rouges ont été installées pour améliorer le confort de la conduite.

Renault Trucks T, un véhicule efficace et performant

Le Renault Trucks T est solide et pratique. Voilà les mots par lesquels on peut qualifier ce véhicule. Il a un moteur de 13 litres de 520 chevaux. Ce dernier est associé au système d’injection Common Rail. Par ailleurs, pour la sécurité du conducteur, le véhicule dispose du Pack Eco +  avec l’Optivision.

Il dispose aussi d’un régulateur de vitesse prédictif avec GPS. Ceci encourage grandement l’éco-conduite. Pour finir, les concepteurs du Renault Trucks T ont amélioré l’aérodynamisme du véhicule. Ce n’est pas une caractéristique non négligeable, car cela lui permet de faire des économies de carburant.

En cas de problème avec le véhicule, vous pouvez vous rapprocher de Diesel Mobile Ange-Gardien Inc. Ils vous aideront à trouver une solution.

Renault Trucks T, toujours le leader en France

Les chiffres de Renault sont bons depuis 2020. En effet, en France Renault Trucks demeure le leader incontesté du marché des poids lourds. Avec une part de marché de à 28 % dans la catégorie des véhicules pesant plus de 16 tonnes, le constructeur français a connu une hausse de 0,6% en une année.

Quand on s’attaque au marché des voitures de 6,1 à 15,9 tonnes, Renault Trucks enregistre une part de marché de 33,4 %. Le constructeur français perd donc 1,1 point par rapport à l’année 2019. Sur le segment de la construction, Renault est toujours numéro 1.

Renault Trucks, numéro 1 du marché d’occasion

Les domaines dans lesquels le constructeur français s’impose sont nombreux. Ainsi, il est largement en tête sur le marché des véhicules d’occasion avec une part de marché de 33,3 %.

Il n’est pas non plus en reste quand il s’agit des services poids lourds et de la vente de pièces de rechange. Toutefois, il faut dire que la marque affiche des chiffres qui sont en recul quand on les compare à ceux de 2019.

Les acheteurs ont continué à converger vers les points de vente de la Renault Trucks T malgré le confinement. En 2020, le constructeur français a écoulé près de 41 117 véhicules.

Quelle est la répartition des facturations Renault Trucks en 2020 ?

La répartition des facturations Renault Trucks en 2020 par pays se présente comme suit :

  • 19 019 voitures facturées en Europe si on exclut la France ;
  • 17 937 véhicules facturés en France ;
  • 4 161 voitures facturées dans le reste du monde.

Par gamme, la répartition des facturations se présente comme suit :

  • 26 246 véhicules de gammes lourdes et intermédiaires facturés ;
  • Et enfin, 14 871 véhicules utilitaires facturés.

Les voitures de location Renault ont également de bons chiffres.

Tout savoir sur la voiture hybride : fonctionnement, performances, avantages

S’offrir une voiture est toujours un privilège et un moyen de contribuer à l’amélioration de son confort. La voiture occupe une place importante dans notre quotidien, pour se déplacer d’un point à l’autre, sans devoir se ruer vers les transports en commun, réputés pour être un enfer, même pour les habitués. Cependant, malgré son importance, l’utilisation de la voiture est devenue problématique vis-à-vis de la question de l’écologie. L’énergie fossile dans les véhicules motorisés est souvent pointée du doigt comme étant l’une des raisons qui accélèrent la dégradation de la planète.

La naissance de la voiture hybride

L’écologie est, depuis quelques années, devenue un sujet de préoccupation pour les environnementalistes. Les dommages causés à Mère Nature ont contribué à l’accélération du processus de réchauffement de la planète. La voiture, qui fonctionne à l’hydrocarbure, figure dans la liste des coupables de ce massacre écologique. Cependant, il serait difficile d’envisager un monde où il n’y aura plus de voitures compte tenu du rôle qu’elles tiennent dans plusieurs secteurs. Face à cela, les constructeurs ont pris part à la cause environnementaliste en mettant en place des technologies qui pourront révolutionner le domaine de l’automobile. C’est dans ce contexte qu’a été lancée la nouvelle génération de véhicules motorisés : les voitures hybrides. Comme son nom l’indique, la voiture hybride est une transition entre la technologie thermique et électrique.

Fonctionnement de la voiture hybride

En principe, la voiture hybride possède deux moteurs : un moteur thermique et un moteur électrique. Ces deux moteurs fonctionnent de manière complémentaire suivant l’effort effectué par le véhicule. Un ordinateur de bord placé à l’intérieur du véhicule gère l’utilisation de chaque moteur. Ainsi, le moteur thermique fonctionne lors de gros efforts et la force générée par sa traction contribue à alimenter la batterie du moteur électrique. Le moteur électrique prend le relais lorsque la voiture se trouve dans une situation ne nécessitant pas de puissance considérable. En règle générale, le moteur électrique sert de support au moteur thermique afin de gérer la consommation en carburant. Cependant, de nouvelles générations de voitures hybrides peuvent proposer d’autres options à l’instar du full hybrid dont le moteur électrique peut fonctionner de manière autonome, mais sur de petites distances et à une vitesse limitée. Il y a également la gamme d’hybrides rechargeables dont la batterie, plus puissante, pouvant être rechargée par le biais d’une prise ; ce qui nécessite l’installation d’une borne de recharge.

La performance de l’hybride

En matière de performance, la voiture hybride offre à peu près les mêmes conforts à la conduite que les voitures classiques. En effet, son moteur thermique a été configuré pour consommer moins de carburant, tout en produisant la puissance nécessaire dont on pourrait avoir besoin. L’alternance des deux moteurs garantit une durabilité optimale et atténue tout risque de dommages susceptibles de se produire à la suite d’une utilisation fréquente. Le moteur de l’hybride, en particulier le moteur électrique, est apprécié pour le silence qu’il génère, ce qui assure au conducteur un confort incomparable.

Les avantages d’utiliser la voiture hybride

Le principal avantage de l’hybride réside dans la consommation de carburant. L’alternance des deux moteurs évite à l’usager de consommer puisque le moteur électrique prend le relais lors des trajets de courte distance. La batterie de la voiture hybride n’a généralement pas besoin d’être rechargée, sauf pour les modèles rechargeables. Ce qui contribue à la baisse de la facture d’électricité. En consommant moins de carburant, l’hybride répond parfaitement aux normes écologiques en vigueur puisqu’elle produit ainsi moins de CO2. De plus, son utilisation facilite l’obtention de la vignette Crit’Air, qui évalue chaque voiture par rapport à son émission de gaz nocifs. Bénéficiant d’une meilleure évaluation, le véhicule peut librement circuler dans les zones où cette restriction s’avère stricte.

Sensibles à la question de l’écologie, certaines compagnies d’assurances n’hésitent pas à offrir des tarifs avantageux aux propriétaires de voitures hybrides afin de les encourager à opter pour des solutions plus responsables.