Combien coûte la réparation d’une climatisation automobile ?

La présence de la climatisation dans une voiture permet de garantir le confort de conduite durant la période estivale. Cependant, elle peut tomber en panne. Pour éviter ce problème et afin que vous puissiez vous rafraîchir durant l’été et pendant le trajet, il est préférable d’anticiper son entretien. Mais dans le cas où votre clim auto ne fonctionne plus correctement, optez pour la réparation. Mais à quel prix s’élève cette opération ? Avant de répondre à cette question, il est important de connaître les différents types de réparation et d’entretien d’une climatisation de voiture. Continuer la lecture de Combien coûte la réparation d’une climatisation automobile ?

Tout savoir sur la Taxe sur les Voitures de Société

Toutes les entreprises basées en France utilisant des véhicules particuliers sont soumises à la taxe sur les voitures de société. Toutefois, certaines conditions peuvent les épargner de cette taxe. Découvrez les essentiels à savoir sur la taxe sur les voitures de société dans cet article.

Déclaration de la taxe sur les véhicules de société 2022 (TVS 2022)

Le formulaire 2855-SD est disponible pour les entreprises soumises au régime simplifié d’imposition pour déclarer leur TVS. Cette déclaration doit être faite avant le 15 janvier 2022 pour celles qui ont relevé cette forme de régime entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021. Les autres entreprises peuvent remplir le formulaire 3310-A-SD courant janvier 2022.

Le formulaire pour les entreprises soumises au régime simplifié peut être téléchargé sur le site impots.gouv.fr. La remise et le paiement se font auprès de la direction des grandes entreprises ou du service des impôts des entreprises. Plusieurs modes de paiement sont disponibles :

– virement pour une somme dépassant les 50 000 € ;

– chèque ;

– espèces pour une somme inférieure à 300 € ;

– télépaiement pour une déclaration faite en ligne au moyen de l’annexe n°3310A ;

– imputation de la créance fiscale.

Quant aux autres entreprises, elles sont obligées d’effectuer le paiement en ligne ou par imputation de la créance fiscale.

Barème de TVS 2022

Deux composantes constituent le barème de la taxe sur les véhicules de sociétés. D’une part, tous les véhicules sont concernés par le premier barème dont le calcul varie en fonction de la catégorie du véhicule :

– pour les véhicules immatriculés pour la première fois en France à partir de mars 2020, le calcul se base sur les émissions de CO2 dans le cadre du nouveau dispositif d’immatriculation ;

– pour les véhicules mis en circulation après le 1er juin 2004 et utilisés par la société depuis janvier 2006, le calcul se base sur les émissions de CO2 dans le cadre du dispositif NEDC ;

– pour les véhicules de sociétés en dehors de ces deux cas, le calcul se base sur la puissance fiscale.

D’autre part, les différences de niveaux de pollution émis par les véhicules sont prises en compte dans le second barème. Le calcul se fait ainsi en fonction de la motorisation des véhicules et de leur année de mise en service.

Véhicules concernés par la TVS

Qu’ils aient été immatriculés en France ou pas, tous les véhicules particuliers et les véhicules à usage multiple sont concernés par la TVS. Autrement dit, cette taxe ne s’applique qu’aux véhicules transportant des personnes et à ceux qui remplissent ces critères :

– la société utilise le véhicule en France, qu’il soit en location ou à mise à disposition ;

– l’immatriculation se fait au nom de la société en France ;

– le véhicule appartient au salarié, à l’associé ou au dirigeant de la société et que ses frais kilométriques sont remboursés.

Bon à savoir : la VTS ne concerne pas les associations.

Liste des véhicules exonérés par la TVS

Certains types de véhicules sont épargnés de la taxe sur les voitures de société. Voici la liste officielle établie par l’administration service public des véhicules concernés par cette exonération :

véhicules électriques qui émettent un taux de CO2 inférieur à 60 g/km ;

– véhicules hybrides qui émettent un taux de CO2 entre 60 et 100 g/km sur une durée de 8 trimestres ;

– véhicules à essence et au gaz naturel (ils sont exonérés de la première composante de la TVS) ;

– véhicules accessibles aux handicapés.

Les véhicules dédiés aux activités suivantes sont également exonérés de la VTS :

– vente ;

location ;

– transport public ;

– usage agricole ;

– usage commercial ou industriel.

Changer les bougies de préchauffage : quelles sont les étapes à suivre ?

Il se passe beaucoup de choses sous le capot de votre voiture. Plusieurs pièces composent le moteur et ont chacun leur propre rôle. Parmi elles, il y a les bougies de préchauffage. Ce sont essentiellement de petits éléments chauffants électriques. Elles fonctionnent à la tension de la batterie et sont conçues pour le moteur diesel, plus précisément. Leur principale fonction est de chauffer le convertisseur catalytique et la chambre de combustion jusqu’à ce que la température atteigne le niveau requis. En d’autres termes, elles chauffent et enflamment le carburant avant qu’il n’entre dans la chambre de combustion. Ce qui facilite le démarrage de la voiture, surtout en hiver.

Pourquoi changer les bougies de préchauffage ?

Les bougies de préchauffage doivent être remplacées lorsqu’elles sont cassées, cessent de fonctionner correctement ou s’usent avec le temps. Ces pièces ne sont pas conçues pour durer éternellement. Leur durée de vie dépend du type du moteur et des habitudes de conduite. Il arrive que leur système soit défectueux, notamment si elles ont été exposées à l’humidité, à l’huile ou à d’autres contaminants. Pour éviter d’endommager le moteur et de perdre de la puissance, les bougies de préchauffage doivent être changées.

Vous reconnaîtrez que votre voiture a un problème avec ses bougies de préchauffage suivant quelques signes. Le véhicule ne démarre pas ou met plus de temps à démarrer. Le véhicule démarre, mais ne reste pas longtemps en marche. La voiture cale. Vous entendez un bruit inhabituel au démarrage. Le moteur est plus lent après quelque temps de conduite.

Toutefois, prenez le temps de bien vérifier que la baisse de performance n’est pas due à un encrassement du moteur par exemple. Dans ce cas, vous devez nettoyer le moteur.

Comment remplacer les bougies de préchauffage ?

Avant de procéder au changement des bougies de préchauffage, assurez-vous de disposer des équipements nécessaires. Vous aurez besoin d’une clé à œil à cliquet coudée, d’une graisse de montage de bougies de préchauffage, d’un alésoir, de jeu de douilles, de joint de cache-culbuteurs (selon l’automobile), de pinces. Bien sûr, la première étape consiste à acheter les bougies appropriées. Vous en trouverez dans les magasins spécialisés dans la vente de pièces auto pas chères, neuves.

Voici comment changer les bougies de préchauffage de votre voiture étape par étape.

  1. Débrancher la batterie avant de commencer le travail. Il faut toujours déconnecter le câble noir négatif de la batterie.
  2. Enlever le cache-culbuteurs (s’il y en a), tout en faisant attention au joint entre le cache et le moteur.
  3. Déplacer les éléments rattachés à la bougie de préchauffage : l’injecteur, la pompe à carburant, etc.
  4. Desserrer le connecteur en plastique ou tout autre dispositif de raccordement installé pour enlever les fils électriques de la bougie.
  5. Retirer les bougies de préchauffage avec une clé ou une douille profonde.
  6. Installer les nouvelles bougies de préchauffage.
  7. Reconnecter les fils électriques.
  8. Remonter le cache-culbuteurs.
  9. Rebrancher le câble noir de la batterie.

Bonnes pratiques :

– Mettre les boulons et les vis dans des sacs pour ne pas les perdre.

– Nettoyer la borne d’alimentation, si elle est sale, avant la pose des nouvelles bougies.

– Ne jamais trop serrer les bougies lors de leur mise en place. Elles risquent d’être cassées ou de ne pas fonctionner correctement.

– Toujours revisser ou reclipser de la même manière que l’opération contraire.

Dans l’ensemble, il est facile de changer les bougies de préchauffage à la maison, si vous suivez attentivement les étapes ci-dessus dans l’ordre, une par une, correctement ! Vous pouvez toujours vous rendre dans un garage. Les garagistes sont en mesure de les contrôler et d’assurer leur remplacement périodique.

Où acheter des pièces auto pas chères

Il est important que vous entreteniez vos automobiles qu’elles soient neuves ou anciennes. Cela leur permet de garder une meilleure performance sur une longue durée. Vous aurez donc besoin de vous procurer à l’occasion des pièces de rechange. Comment pouvez-vous dénicher des pièces automobiles de qualité à des prix abordables ? Continuer la lecture de Où acheter des pièces auto pas chères

Comment avoir un permis de conduire quand on est handicapé ?

Dans l’époque dans laquelle on vit, les réformes gouvernementales essaient dans chaque pays du monde d’adopter une politique plus inclusive pour que chaque individu puisse bénéficier correctement de ses prérogatives inhérentes, chacun a sa place dans toutes les formes d’institutions autant que sur le siège conducteur d’une voiture. Alors handicapé ou pas, avoir son permis est chose largement au-dessus du possible. Cependant, vous vous doutez bien que les procédures entamées pour avoir son permis de conduire en étant handicapé sont davantage plus chargées et minutieuses. Pas de panique, cet article est essentiellement fait pour vous aider à maîtriser le domaine des appareils à roues.

Condition pour pouvoir s’inscrire à l’examen de conduite

Bien que possible à faire, évidemment que certains points doivent être respectés. Pour pouvoir envisager de s’inscrire à l’examen du permis de conduire, il faudra :

  • Avoir l’âge demandé pour la catégorie de permis que vous voulez passer. Par exemple, pour passer l’examen du permis B, il faut que vous ayez 16ans ou au strict minimum toléré 15 ans si vous optez pour l’apprentissage anticipé de la conduite. Pour le permis A, l’âge minimum accepté pour conduire une moto est de 20 ans.
  • Effectuer un contrôle médical et être jugé apte par un médecin agréé à exécuter l’examen de conduite.

Déroulement des épreuves

Ne vous inquiétez pas, des initiatives sont déjà prévues pour que vous ne soyez pas troublés pendant l’enchaînement de l’examen.

Les initiatives sont prévues conformément à votre handicap, que ce soit une mobilité réduite, une surdité, ou des déficiences de développement des capacités intellectuelles comme la dyslexie, dyspraxie, dysphasie.

  • Pour ceux qui ont une déficience auditive, des sessions auditives sont prévues pour vous, en moyenne 2 fois par an, pour vous aider à préparer votre examen. Aussi, un interprète en langue des signes sera à votre disposition si vous le souhaitez tout comme d’autres moyens de communication selon votre choix.
  • Quant à ceux qui présentent une mobilité réduite, lors de l’activité pratique, ils seront assistés par un accompagnateur, une marge temps en plus leur sera accordée au cas où des difficultés se présenteraient. Par ailleurs, la voiture aménagée pour handicapé donnée par les moniteurs devra remplir les conditions suivantes :

– avoir déjà été utilisée sur route, en circulation depuis 10 ans.

– avoir tous les équipements exigés nécessaires assortis au type de voiture pour handicapé.

  Les étapes de l’examen

Lors d’un examen pour passer son permis de conduire, il y a d’un côté l’examen de code et de l’autre l’examen de conduite, qui tend plus vers la pratique.

Dans le premier, l’épreuve consiste à répondre à des séries de questions sur le code de la route, elle peut durer environ 40 minutes. Pour valider cette épreuve, le candidat devra avoir ⅔ de bonnes réponses sur le total des questions posées.

Quant à l’épreuve de conduite, elle consiste à vraiment évaluer la capacité du candidat à conduire sur la circulation. Le candidat sera amené à conduire sur un trajet déterminé par le moniteur pendant environ une trentaine de minutes, en effectuant les demandes du moniteur sur ce qu’il a appris durant ses cours de conduite comme le démarrage en côte, créneau, se garer, etc. Ah ! Il est à préciser que le compteur des trente minutes démarre dès que l’engin est démarré.

Il faut attendre entre 2 et 4 jours pour connaître le résultat de ses examens, mais un peu plus longtemps pour obtenir le permis.

Déroulement de l’épreuve pour permis moto

Il vaut mieux accorder une ligne spéciale pour parler des deux roues. Quoique, par rapport à l’accompagnement et les options qui vous sont proposées dans une épreuve pour permis de conduire pour voiture, la seule différence est que pour les deux roues, l’aménagement au niveau des mains et la partie supérieure des membres n’a pas un éventail de possibilités pour se mettre tout particulièrement à leur aise. En raccord, ces lacunes influencent l’obtention du permis pour les personnes dont la mobilité réduite concerne une grande partie de ses membres supérieurs.

Heureusement que dorénavant, il est possible daménager le “deux roues” pour convenir aux normes prévues pour handicapé. Rien ni personne ne pourra vous mettre des bâtons dans vos roues !

Nos conseils pour nettoyer efficacement l’intérieur de votre voiture

La fréquence idéale pour nettoyer et aérer l’habitacle d’une voiture est d’une fois par mois. Un nettoyage complet est recommandé tous les 6 mois. Toutefois, tout dépend de l’usage de votre voiture. Pour que l’intérieur de votre voiture soit impeccable, il vaut mieux procéder par étapes. Détails.

Passez l’aspirateur sur les différents tissus

Commencez le nettoyage de l’intérieur de la voiture par le rangement. Dès que vous avez enlevé les bouteilles vides, les différents emballages et déchets, vous pouvez passer l’aspirateur. Le but est de chasser les saletés et les poussières sur les sièges, la moquette, l’espace autour du levier de vitesse, et même sur la plage arrière du véhicule. Pour nettoyer le coffre, un aspirateur à eau peut être nécessaire.

Procédez au nettoyage des différents textiles

Les moquettes et tapis

Pour décrasser et désodoriser la moquette, servez-vous du bicarbonate de soude. Éparpillez-le uniformément. Après un temps de pose d’au moins un quart d’heure, vous pouvez passer un coup d’aspirateur. Pour les taches tenaces, servez-vous, de préférence, d’un aspirateur à injection/extraction. Le mieux est d’alterner les modes lavage, rinçage et aspiration.

Les tapis doivent être secoués vigoureusement pour éliminer la poussière, les graviers et autres déchets. Si vous emmenez souvent vos animaux de compagnie en voiture, servez-vous d’un gant en caoutchouc ou de rouleaux adhésifs anti-poils et frottez de manière circulaire pour enlever les poils.

Les sièges

Vos sièges de voiture sont recouverts de taches ? Pas de panique. Un simple détachant pour tissu ou de l’alcool ménager fera l’affaire. Il suffit de passer plus de temps au rinçage pour éviter les auréoles. Concernant les taches résistantes, un chiffon imbibé d’eau oxygénée ou d’ammoniaque à 28 % peuvent vous aider à les retirer.

Si vous avez des sièges en cuir, optez pour du lait de toilette à la lanoline pour retrouver leur éclat originel. L’eau toute seule ne vous sera d’aucune aide. En revanche, vous pouvez recourir au mélange d’eau, de liquide vaisselle, de vinaigre blanc et de cristaux de soude pour nettoyer les sièges. Évitez tout simplement d’imbiber les sièges avec ces produits pour que le siège sèche rapidement. Tout au long du nettoyage, aérez au maximum votre voiture.

Passez au nettoyage du tableau de bord et des parties en plastique

Pour avoir un tableau de bord nickel, servez-vous d’un chiffon en microfibre humide. Pour ne pas endommager les appareils électroniques dessus, évitez de pulvériser les produits directement sur votre tableau de bord. Si vous avez du mal à nettoyer les grilles d’aération et les autres coins quasi-inaccessibles, utilisez des brosses à dents. Pour les autres surfaces plastifiées, l’usage de l’eau et du savon avec une éponge résoudra le problème.

Il est maintenant temps de passer à la partie la plus crasseuse de l’intérieur de la voiture : les portières. Employez une brosse à poils souples ou une éponge imbibée d’eau savonneuse. Frottez votre portière en douceur avant de la rincer avec une éponge bien essorée. Vous pouvez sécher l’ensemble avec un chiffon doux.

Terminez par le nettoyage des vitres

Pour avoir des vitres impeccables, équipez-vous de chiffon doux et de produit de nettoyage pour vitre (alcool ménager). Vaporisez le produit sur les surfaces sales. Ensuite, frottez en douceur. Pour éviter un éventuel endommagement, notamment pour la vitre arrière, nettoyez toujours dans le sens des filaments de dégivrage. Les feuilles de papier journal sont aussi une bonne alternative pour nettoyer les vitres.

Notez que les châssis de fenêtre qui ne sont pas en aluminium doivent être nettoyés avec du vinaigre blanc.

Contrôle technique : peut-on se présenter avec un pare-brise fissuré ?

Le contrôle technique est un examen périodique et obligatoire pour les véhicules légers. Vous devez le passer, sinon vous ne serez pas autorisé à circuler sur la route. Et que se passe-t-il si le pare-brise est fissuré ? Pouvez-vous quand même passer l’examen de sécurité ? Les réponses tout de suite !

État du pare-brise et contrôle technique : ce qu’il faut savoir

En 2018, le contrôle technique auto a connu une reforme. Parmi les nouvelles règles, certaines concernent la visibilité et le pare-brise. Avant tout, il est important de noter qu’un pare-brise fissuré ou fêlé ne veut pas forcément dire recalage au contrôle technique. Il y a des critères bien précis qui permettent de connaître à l’avance les résultats d’un examen technique en cas de pare-brise endommagé.

En cas de fissure sur le pare-brise, une contre-visite sera obligatoire si :

– la fissure se trouve dans le champ de visibilité (dans la zone de balayage des essuie-glaces) ;

– le diamètre de la fêlure dépasse 30 cm (toute fissure débordant cette zone sera sanctionnée par une défaillance majeure). Dans ce dernier cas, vous avez 2 mois pour réparer le pare-brise de votre véhicule et le présenter pour la contre-visite. Si la fissure n’est pas dans ces deux figures, vous vous en sortirez avec un simple remarque dans le rapport ou sur le procès-verbal : pare-brise en mauvais état.

Dans tous les cas de figure, il est nécessaire de prendre les choses en main rapidement. Car, même si la fissure est, a priori, minime, le pare-brise se trouve dans un état de fragilité. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’un petit éclat se transforme, à la longue, en une grande fissure. Dans ce cas, vous risquez d’avoir des problèmes de visibilité en conduisant et de rendre la conduite dangereuse pour vous et pour tous les usagers de la route.

Réparation de pare-brise fissuré : à qui s’adresser ?

Chaque fois que vous prenez la route avec un pare-brise fissuré, vous prenez des risques non seulement pour vous, mais aussi pour les autres usagers de la route. De ce fait, lorsque vous constatez une fissure sur votre pare-brise, pensez à le faire réparer dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, la taille de la fissure peut devenir plus importante. Certes, vous pouvez réparer vous-même l’impact de votre pare-brise en utilisant un kit de réparation disponible sur le marché. Mais pour un résultat impeccable, l’idéal est de faire appel à un professionnel tel que l’entreprise Concept Pare-Brise à Haguenau. D’ailleurs, le contrat d’assurance automobile inclut normalement une prise en charge en cas de bris de glace.

Seul un spécialiste est, en effet, capable de déterminer la solution à entreprendre après avoir vérifié l’état de la fissure. Parfois, les fissures au niveau du pare-brise ne peuvent plus être réparées, notamment si leur diamètre est supérieur à 30 cm. Dans ce cas-là, il est nécessaire de procéder au remplacement du pare-brise, qui est une opération délicate réservée aux professionnels.

Autres défaillances de pare-brise impliquant une contre-visite

L’absence de pare-brise (tout ou partie) est une défaillance majeure, cela ne surprendra personne.

Il y a aussi d’autres motifs critiques impliquant l’obligation d’une contre-visite sous 2 mois :

– Présence d’une étiquette non réglementaire dans la zone de balayage ;

– Présence d’un bandeau ou d’un film de plus de 10cm ;

– Décollement du pare-brise (ou de son joint pour les pare-brises jointés) ;

– Rayures, à la libre appréciation du contrôleur ;

– Pare-brise non conforme aux exigences ;

– Lave-glace du pare-brise inopérant.

Quand et comment nettoyer le moteur de sa voiture ?

Il est plus que nécessaire de bien entretenir sa voiture. Et pour ce faire, cela passe par un bon nettoyage de son moteur. Voici un focus sur le moteur et son nettoyage.

Quand faut-il nettoyer le moteur ?

Une baisse de performance

Quand vous sentez une baisse de performance de votre voiture, le problème est souvent lié au moteur. Et les problèmes liés au moteur peuvent être liés à la saleté présente dans celui-ci. Le turbocompresseur étant un système qui compose le moteur, avec pour rôle de booster les performances de celui-ci, une baisse de performance du moteur pourrait être aussi liée au turbo. Quand ce dernier se rouille à cause de la saleté, il faut le nettoyer.

Nettoyage avant vidange

Avant de procéder à la vidange, il faut nettoyer votre moteur. Pourquoi vous demandez-vous ? La réponse est simple, il y a une accumulation de calamine dans votre moteur à la suite d’une mauvaise combustion. Cette calamine va s’incorporer dans l’huile et va la contaminer. Si le nettoyage n’est pas fait à temps, vous pouvez vous attendre à une usure de diverses pièces. Si vous n’intervenez pas rapidement, il est même possible que votre moteur se casse à cause de l’encrassement.

Nettoyage après 40.000 km

Quand vous parcourez une certaine distance, vous devez effectuer un nettoyage en globalité de votre moteur. Quand vous atteignez les 40.000 km, vous devez soulever votre capot et retrousser vos manches. C’est une tâche qui peut s’avérer assez complexe, surtout si vous êtes un débutant. Pour ce faire, ce serait mieux de vous adresser à des stations de lavage, experts dans le domaine.

Comment nettoyer le moteur ?

Nettoyer le filtre à air

Vous devez, avant tout, repérer la zone où se trouve le filtre à air. Une fois que vous l’avez en visuel, vous devez le retirer tout doucement. C’est une pièce fragile et vous devez donc faire attention. Le filtre à air peut être en « papier » ou “réutilisable”. Le mode de nettoyage est différent pour chacun d’eux.

Pour le filtre papier, la première étape consiste à y souffler de l’air comprimé. Il est aussi possible de se servir d’un aspirateur. La dernière étape consistera à nettoyer le boîtier pour ensuite y déposer le filtre à air.

Pour le filtre réutilisable vous devrez vous munir d’un spray pour en pulvériser le filtre à air. Ensuite vous devrez le rincer à l’eau puis le sécher. Après, vous devriez le lubrifier avec de l’huile pour ensuite le déposer dans le fond du boîtier bien propre.

Nettoyer le turbocompresseur

Pour procéder au nettoyage du turbo, il faut être bien organisé. Il faut avoir sur vous les bons produits de nettoyage et les bons matériels. Avant de vous plonger dans cette tâche, vous devez bien respecter les procédures de sécurité relatives à cela. Vous devez avoir sur vous une combinaison, un masque et des gants pour protéger vos mains contre la saleté. Le nettoyage du turbo repose sur le nettoyage du circuit d’injection. Pour ce faire, vous devez trouver les points d’injection afin de pouvoir y introduire les produits nettoyants.

Nettoyer une chambre de combustion

Pour être capable de nettoyer vous-même une chambre de combustion, vous devez avoir des bases solides en mécanique. La tâche principale sera le décalaminage des pistons et de la culasse. Pour ce travail, vous devez avoir sur vous des lunettes et des gants de protection. Il ne faut pas oublier le dégraissant, le chiffon et le tampon à récurer. Il est aussi important de garder un grattoir en nylon et à lame plastique.

A l’aide de ces matériels, vous devez accéder au piston et y appliquer le dégraissant. Ensuite, il faut retirer puis frotter le joint de culasse avec le tampon à récurer. Une fois que c’est fait, il ne reste plus qu’à les assembler et tester le moteur.

Traitement anti-pluie pour pare-brise : GS27 CL 120201, Rain-X ou Meguiar’s G190526EU ?

Le traitement anti-pluie fait partie des produits d’entretien les plus indispensables pour les automobilistes. Il est bénéfique pour plusieurs raisons. En effet, grâce à son effet déperlant, il préserve la propreté d’un pare-brise. De plus, il garantit la sécurité et le confort du conducteur, notamment en période de fortes pluies, en offrant une vision optimale. Mais quelle marque de traitement anti-pluie faut-il choisir ? Pour vous aider à faire le bon choix, choisissez parmi les 3 produits les plus intéressants présentés ci-dessous.

GS27 CL 120201

Ce produit est présenté sous la forme d’un pulvérisateur de 250 ml. Comme les autres anti-pluies de la gamme GS27, il assure aussi une évacuation d’eau de pluie et de neige extrêmement rapide, à travers la transformation des gouttes en micro-billes. De ce fait, il améliore largement la visibilité du conducteur. Il peut être appliqué sur tous les types de vitres. Durant les périodes hivernales, il réduit l’adhérence du givre sur toutes les surfaces vitrées telles que le pare-brise, les visières de casque, les optiques de phare, les bulles de carénage, entre autres. Le GS27 CL 120201 est destiné à être vaporisé directement sur la surface de vitre à nettoyer, suivi d’un coup de chiffon en microfibre. Par rapport aux autres produits chimiques d’entretien de verre, il fait gagner du temps, car il ne nécessite pas une préparation particulière avant son application.

Comme principaux avantages, il permet de limiter la réfraction de la lumière, d’empêcher la formation des moisissures et de prolonger la longévité des essuie-glaces. Écologique, le produit ne présente aucun danger ni pour les conducteurs, ni pour les véhicules. Par ailleurs, c’est un nettoyant neutre qui ne corrode pas les différents éléments du véhicule.

Toutefois, il présente quelques bémols, car selon certains utilisateurs, il laisse une pellicule grasse qui augmente l’opacité de la vitre et accroît le risque d’éblouissement avec les phares.

Rain-X

Le traitement anti-pluie Rain-X est présenté en flacon de 200 ml. Il est à la fois un anti-pluie et un anti-buée. D’ailleurs, c’est un traitement multifonction qui aide à lutter contre les effets indésirables de la neige fondue, du grésil, du gel, du sel et des insectes.

Il est pleinement efficace dès lors que la vitesse de 80 km/h est atteinte. Ce produit permet de créer un micro-film invisible sur le pare-brise et sur les surfaces vitrées, afin d’offrir un meilleur confort de conduite.

Rain-X est très apprécié par les consommateurs, car il présente un bon rapport qualité/prix. D’ailleurs, il est vivement recommandé par les experts de l’entretien automobile. Il permet d’éliminer rapidement toutes les saletés et de garder un pare-brise propre en tout temps. Après son utilisation, il ne laisse ni taches, ni stries, ni rayures.

Il nettoie efficacement les vitres de la voiture ainsi que les tuyaux grâce à l’antiseptique dans son contenant. Il est conçu de manière à éliminer les résidus d’insectes, à laisser une barrière de protection du pare-brise et à repousser l’eau.

Cependant, en raison des limites de vitesse, il est moins performant en ville. En outre, de nombreux utilisateurs se plaignent de sa quantité insatisfaisante.

Meguiar’s G190526EU

Il s’agit d’un traitement hydrophobe céramique permettant de protéger les vitres et la carrosserie des voitures. Il est présenté sous la forme d’un pulvérisateur de 768 ml. Immédiatement opérationnel en temps de pluie, il ne requiert pas d’essuyage ni de temps de séchage. Il protège la carrosserie des voitures, grâce à la technologie hybride à base de Si02.

Après le lavage, il se pulvérise sur une carrosserie mouillée.

Son application doit être effectuée avec précaution, car il provoque une sévère irritation des yeux et est nocif pour les organismes aquatiques en entraînant des effets néfastes à long terme.

Ce produit est recommandé par les professionnels, car il agit sur l’ensemble de la voiture et offre une protection durable. De plus, ses effets sont visibles instantanément.

Toutefois, Meguiar’s G190526EU est plus onéreux que les produits issus des autres marques.

Que faire quand les amortisseurs font du bruit ?

L’amortisseur est un élément de la voiture qui assure le confort et une bonne tenu de route. Vous conduisez tranquillement votre voiture sur la route et tout d’un coup, vous entendez un bruit désagréable venant des amortisseurs. Il faut réagir immédiatement pour éviter un accident grave. Comment faire ? On vous dit tout dans cet article. Lorsqu’on entend un bruit inhabituel, il faut tout de suite s’arrêter et voir ce qui se passe. Il est fort probable qu’il est défectueux.

Bruit d’amortisseur : les signes à ne pas négliger

Les amortisseurs sont des pièces automobiles qui garantissent la stabilité de la voiture durant votre conduite. Composés de vérin rempli d’huile et de ressorts, ils absorbent les chocs dus à un dos d’âne ou d’autres déformations sur la route. Si vous entendez un bruit durant chaque choc du véhicule, les amortisseurs ont un problème. Le bruit ou un grincement est la conséquence :

-d’une fuite sur la tige de l’amortisseur ;

-une déformation de la pièce ;

-une oxydation des ressorts.

Les conséquences d’amortisseurs usés

Les risques sont nombreux lorsque les amortisseurs commencent à se détériorer. D’abord, les pneus ne fonctionnent pas normalement. Le freinage prend du temps à réagir. Et le plus dangereux, c’est la mauvaise tenue de route.

Entretien des amortisseurs

En général, les amortisseurs ne sont pas réparables s’ils sont usés. Il faut les remplacer. Pour éviter cela, on vous conseille de faire un contrôle tous les 20 000 km. Si vous avez des compétences en mécaniques, changez-les au plus vite, sinon faites appel à un mécanicien automobile. C’est la solution la plus efficace de toute façon. Pour info, les amortisseurs doivent s’adapter au type de voiture. Cela peut causer les bruits s’ils ne sont pas proportionnels à la voiture. Les amortisseurs avant et arrière sont également différents. De plus, il faut changer les butées de suspension.

Les étapes à suivre pour contrôler des amortisseurs

Mettez votre voiture sur un sol plat

Cette étape est obligatoire pour ne pas fausser les résultats.

Laissez refroidir la voiture

Si vous venez de conduire, il faut le laisser refroidir pendant une demi-heure pour ne pas se brûler les mains au cours des étapes suivantes.

Appuyez sur l’avant de la voiture

Pour cela, placez vos mains sur la carrosserie de l’un des pneus. Ensuite, appuyez très fort pour faire balancer la voiture. Vous allez constater le problème d’amortisseurs si elle se balance longtemps après la pression. Il se peut que le bras de suspension soit détérioré. Même principe pour l’arrière de la voiture. Cette fois ci, vous allez mettre la pression sur le coffre de la voiture. Vous pouvez également faire le contrôle de l’état des suspensions à l’aide d’un cric. Il est nécessaire que les roues soient soulevés. Si les mouvements de ces derniers sont trop importants, un élément de la suspension est en mauvais état.

Prix de changement d’amortisseurs

Les différentes pièces de la voiture ont une longévité indéterminée. En effet, tout dépend de l’entretien de votre véhicule. Cependant, les amortisseurs ne sont pas réparables s’ils sont endommagés. Le changement est inévitable. Changer les amortisseurs implique également de remplacer les coupelles d’amortisseurs. Ensuite, il faut vérifier le parallélisme de votre voiture. Cela nécessite un budget important. Vous devez débourser environ 300 euros avec les pièces et la main-d’œuvre.

En général, les amortisseurs sont des pièces qui assurent la sécurité du conducteur et des passagers. Sur une route non bitumée, ils assurent la stabilité de votre voiture. Faire appel à un mécanicien qualifié garantit la réussite de l’entretien de votre voiture dans l’ensemble.