Top 5 des meilleures marques de Dirt Bike

La course de Dirt Bike est un sport qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Par la même occasion, le nombre d’entreprises qui fabriquent ces motos ne cesse d’augmenter. Ainsi, il peut vous être difficile de connaître les meilleures marques de motos si vous voulez vous lancer dans ce sport. Voici donc pour vous aider, le top 5 des meilleures marques de Dirt Bike. Continuer la lecture de Top 5 des meilleures marques de Dirt Bike

Panorama des motos néo-rétro 2022

Dans l’univers des deux-roues, la passion pour les motos classiques revient au goût du jour. Fait frappant, cet engouement se remarque autant chez les jeunes que chez les plus âgés, peu importe la localisation géographique. Par ailleurs, la reconstruction, l’amélioration ainsi que la customisation des motos datant des années 70 à 80, est devenue une véritable obsession pour les passionnés du néo-rétro. Les constructeurs ayant remarqué cette demande exponentielle, y ont vu une opportunité de faire grimper leur chiffre d’affaires. Raison pour laquelle, plusieurs d’entre eux se sont mis à produire des motos modernes aux looks classiques. Une aubaine pour tous les amateurs des deux-roues vintages. Zoom sur le panorama des plus belles motos néo-rétro de 2022.

 La SR 400 : la légende qui ne mourra jamais

En faisant le choix de faire renaître une légende, Yamaha Motors a joué sa réputation. En proposant la nouvelle SR 400, la marque y a vu une opportunité de rappeler à ses concurrents, sa suprématie sur le marché des deux-roues. Bien loin d’être une nouveauté, les premiers modèles de la SR 400 sont apparus en 1978, et malgré un bon accueil de la part des consommateurs, la carrière de cette moto vintage fut très courte dans les clubs de café racers.

Or, au Japon, la production de la SR 400 n’a jamais été interrompue, et une dernière version a vu le jour. Plus moderne, avec un carburateur par injection électronique et un design hors du commun, la nouvelle SR 400 est la moto néo-rétro préférée des amateurs en 2022. Bien que dotée d’un cadre en acier, d’un système de freinage moderne et d’une grosse cylindrée 4 temps de 399 cm³, la SR 400 démarre au kick (comme durant ces premiers jours).

Les caractéristiques

  • Motorisation : monocylindre 4t, 1 ACT, 2 soupapes à air ;
  • Cylindre : 399 cm3;
  • Puissance : 23,2 ch à 6500 trs/mn ;
  • Couple : 2,8 mkg/3000 trs/mn ;
  • Poids : 174 kg ;
  • Hauteur de selle : 785 mm ;
  • Tarif : 5 999 €;
  • Garantie : 2 ans.

La Mash five Hunderd : le charme Franco-chinoise

Importée en France par la SIMA, la Mash five Hunderd est la copie conforme de la Honda CB 400 SS des années 2000. Cependant, contrairement à la Honda originale, la Mash 500 est pourvue :

  • D’une injection siemens au lieu d’un carburateur ;
  • D’un Démarreur électrique avec des pneus plus larges.

Les caractéristiques

  • Motorisation : monocylindre 4t, 1 ACT, 4 soupapes à air ;
  • Puissance : 27 ch à 7000 trs/mn ;
  • Couple : 3,05 mkg à 5 500 trs/mn ;
  • Poids : 151 kg ;
  • Hauteur de selle : 780 mm ;
  • Tarif : 4430 € TTC, version limitée Von Dutch ;
  • Garantie : 2 ans.

La royal Enfield : la simplicité d’un chef d’œuvre

La production de la royal Enfield n’a jamais été interrompue. Authentique et véritable chef-d’œuvre de la mécanique, elle est dans le top 3 motos néo-rétro les plus prisées des consommateurs en 2022. De nombreux constructeurs en proposent différents modèles ultra-vintages, néanmoins, la version GT reste la plus moderne, et la plus atypique. Pourvue d’un gros moteur mono-culbuté et de 2 soupapes à injection électronique, il vous est possible de la faire construire par LE GARAGE OLD SCHOOL – France et de la personnaliser, selon vos envies.

Les caractéristiques

  • Motorisation : monocylindre 4t refroidi par air 2 soupapes ;
  • Cylindre : 535 cm;
  • Puissance : 29 cv à 5 100 trs/mn ;
  • Couple : 4,4 mkg à 4 000 trs/mn ;
  • Poids : 184 kg ;
  • Hauteur de selle : 800 mm ;
  • Tarif : 6195 €;
  • Garantie : 2 ans.

 

 

Que faire en cas de panne de batterie de moto ?

Les pannes surviennent toujours quand on ne s’y attend pas. Ces situations sont des plus inconvenants pour les motards, car nombre d’entre eux ne disposent pas des outils nécessaires à la réparation durant le trajet. D’autant plus que l’on ne peut embarquer sa servante d’atelier sur une moto. Certes, il est toujours possible de contacter une entreprise spécialisée dans le dépannage de moto pour demander une aide appropriée. Mais, vous pouvez aussi essayer de vous débrouiller par vos propres moyens pour éviter des dépenses colossales pour un rien. Voici quelques astuces pour vous guider en cas de panne de batterie au guidon d’une moto.

Contacter des professionnels

Il se peut que votre moto n’arrive pas à redémarrer. Il est alors préférable de vérifier s’il s’agit d’une panne courante ou d’une défaillance grave avant d’appeler le dépanneur. Cela vous évitera de payer obligatoirement ses frais de transport, ainsi que les suppléments pour une intervention d’urgence. Toutefois, si vous ne disposez pas des compétences nécessaires en mécanique, cette option est bien indiquée. D’autant plus qu’une fausse manipulation du moteur risquerait d’endommager totalement votre machine. Il vous sera alors imposé d’acheter de nouvelles pièces pour la réparation. Aussi, si vous êtes en panne aux alentours de Saint-Pierre, l’entreprise JL Assistance peut intervenir pour vous aider dans les plus brefs délais. L’équipe peut même remorquer votre véhicule si les réparations ne sont pas réalisables sur place.

Comment détecter une panne de batterie ?

Il y a plusieurs points que vous pouvez vérifier pour savoir si l’origine d’une panne est effectivement la batterie de votre moto. D’abord, il faut examiner le serrage des câbles entre le démarreur et la batterie. Veillez aussi à vérifier les rouilles sur les cosses et les fusibles, car la rouille peut empêcher la continuité du courant. Si la moto ne redémarre pas alors que la continuité a été vérifiée, testez si les phares et les klaxons fonctionnent pour savoir si la batterie dispose encore de charges électriques. La batterie aurait pu se vider si vous avez oublié le contact alors que la radio de votre moto était restée allumée. La panne peut aussi se présenter en saison d’hiver, surtout si vous disposez d’une vieille moto. Notons qu’à l’achat d’une moto d’occasion, il est préférable de bien vérifier les pièces.

Comment redémarrer en cas de panne de batterie ?

Il est conseillé de bien entretenir votre moto pour préserver la performance de la batterie et d’éviter ce genre de désagrément. Voici quelques astuces pour vous aider à redémarrer si la panne est liée à la batterie.

L’amorçage

À l’aide de deux câbles d’amorce, vous devez connecter les deux cosses de votre batterie à celle d’un autre véhicule. Vérifiez bien que les bornes correspondent et qu’il n’y a aucune continuité établie avec la carrosserie. Une fois que les câbles sont fixés par les pinces, vous pouvez alors mettre le contact et procéder au démarrage. Vous pouvez alors enlever les câbles, mais ne coupez pas directement le contact une fois que la moto aura démarré. Laissez le temps à l’alternateur de recharger la batterie.

La technique de la poussette

Certains utilisent aussi l’expression « contre-attaque ». Il s’agit ici de démarrer un moteur avec une batterie faible. Pour ce faire, vous devez engager la première ou la deuxième vitesse. Veillez bien à ce que la moto ne peut plus avancer. Pressez maintenant sur l’embrayage et commencez à pousser doucement. Si vous atteignez une allure suffisante, vous pouvez desserrer doucement l’embrayage en appuyant sur le démarreur. Il faut parfois un petit coup d’accélérateur, mais il faut faire attention à ne pas laisser la moto vous échapper. Une fois qu’elle aura démarré, augmentez le régime du moteur pour permettre à la batterie de se recharger.

Ces deux techniques sont efficaces pour redémarrer une moto à batterie faible. Vous pouvez aussi vous munir d’un booster de batterie en prévision de ce type de panne.

Nos conseils pour customiser votre moto

La customisation d’une moto est un processus qui consiste à améliorer son design et à optimiser sa performance technique. En d’autres termes, il s’agit de personnaliser le véhicule en fonction des requêtes de son propriétaire. Voici quelques conseils utiles pour réaliser un tel projet.

Les critères à prendre en compte

D’après les spécialistes des véhicules à deux-roues, la customisation d’une moto varie d’un client à l’autre. En effet, la réussite de ce processus est conditionnée par la prise en compte des critères suivants :

  • Le modèle de moto ;
  • La fréquence d’utilisation du véhicule : professionnelle, occasionnelle, journalière, circulation urbaine ou rurale ;
  • Le profil et le gabarit du propriétaire ;
  • Les idées du motard ;
  • Les dernières tendances de personnalisation.

Les idées de customisation du design

Appelée également personnalisation esthétique, la customisation du design d’une moto a pour objectif de modifier votre moto à votre image, selon vos goûts et surtout, de la rendre authentique.

La couleur du carnage et des plastiques

La modification de la couleur du carnage et des plastiques est prioritaire lors d’un projet de customisation de moto. À cet effet, on peut penser à :

  • Modifier partiellement ou complètement sa couleur en choisissant des peintures classiques ou à effets spéciaux ;
  • Y coller des stickers décoratifs ;
  • Apposer des motifs de votre choix ou vos initiales sur la moto.

Sachez que pour une customisation de moto réussie ,les idées de personnalisation de la carrosserie doivent être identiques à celles de vos deux casques.

La selle

Quel que soit le type de moto choisi, sa selle doit être personnalisée en fonction du gabarit du propriétaire. En effet, il peut arriver qu’elle soit trop grande ou trop petite pour le motard. Or, ce défaut affecte le confort de conduite du véhicule. En outre, on peut également choisir une couleur de selle adaptée à celle de la carrosserie.

Les lumières

Les lumières d’une moto peuvent être modifiées. Les teintes les plus prisées sont le bleu, le blanc, l’orange, le vert et le jaune. À cet effet, il suffit de choisir des lampes LED colorées. En outre, on peut également faire en sorte que votre moto s’illumine la nuit en posant une bande lumineuse adhésive au niveau du guidon ou sur les bords du carnage.

Les pneus et les kits

Personnaliser les pneus et les kits est un excellent moyen de customiser sa moto. D’ailleurs, cela perfectionne son design. Voici comment vous y prendre :

  • Augmenter la taille des pneus ;
  • Chromer ou cuivrer les manettes de freins ;
  • Choisir des poignets chromés, gommés ou avec motif ;
  • Changer les amortisseurs.

La plaque d’immatriculation

La plaque d’immatriculation est une pièce maîtresse de votre moto, car elle permet de l’identifier. Par conséquent, il est logique qu’elle soit sculptée à votre image. Parmi les plus belles idées de personnalisation d’une plaque d’immatriculation de moto, on peut citer :

  • La modification de sa forme ;
  • La valorisation de son fond ;
  • L’utilisation des teintes fluorescentes, visibles de jour comme de nuit.

La personnalisation technique

La personnalisation technique d’une moto concerne l’augmentation ou la réduction de la puissance du moteur. En général, la personnalisation du moteur d’une moto résulte d’une panne courante due à la pompe à injection ou de l’émission d’un grincement anormal. Les principaux éléments pouvant faire l’objet d’une modification ou d’un changement sont :

  • La boite d’embrayage ;
  • Le variateur ;
  • Le système de freinage : on peut opter pour des disques, des tambours ou des masselottes ;
  • La culasse ;
  • La chemise, le piston et le segment.

Il est important de noter que l’échappement, la culasse, la chemise, le piston, et le segment sont des éléments interdépendants. Par conséquent, le changement de l’un d’entre eux entraîne une modification de tout le kit.

Quelle moto 50 m3 choisir ?

Les amateurs de sensations fortes sont tout le temps à l’affût des dernières technologies. Il y a de quoi, les concepteurs de deux-roues motorisées rivalisent d’idées pour concevoir des prototypes plus performants et plus esthétiques. Pour vous aider dans votre quête de puissance, cet article va faire le point sur les séries de motos à 50 cm³.

Catégorie de moto : top 4 des meilleurs bolides de 50 cc

Le monde des scooters entre à présent dans la cour des grands grâce à l’apparition des motos de compétition. Voici quatre catégories de bolide de 50 cm³, les plus appréciés par les consommateurs.

1- Le Superbike

Le Superbike est un jargon utilisé par les angolphones pour désigner une moto associant la performance du moto-cross et de l’enduro. Dans le jargon français, on parle de Supermotard ou encore Supermot’ pour les plus habitués.

La Masai SM Ultimate 50 cc, monocylindre 2T :

  • refroidissement par eau ;
  • Démarreur électrique ou kick ;
  • Transmission : 6 rapports, chaîne ;
  • Chassis : périmétrique en acier ;
  • Suspension avant : fourche hydraulique inversée ;
  • Suspension arrière : mono amortisseur hydraulique ;
  • Frein avant : disque wave de 300 mm ;
  • Frein arrière : disque wave de 220 mm ;
  • Poids : 102 kg ;
  • Hauteur de selle : 830 mm ;
  • Homologation : L1e ;

Le Rieju MRT 50 cc SM Pro, 2T cylindre spécial :

  • Refroidissement par liquide ;
  • Démarreur : Kick Start ;
  • Boite de vitesse : 6 ;
  • Chassis : périmétrique en acier de haute résistance à double poutre ;
  • Suspension avant : fourche R16V inversée de 41 mm ;
  • Suspension arrière : amortisseur Mono-shock à gaz doté de système PRS ;
  • Guidon : aluminium avec protecteur de barre transversal ;
  • Frein avant : disque pétale de 300 mm ;
  • Frein arrière : disque pétale de 200 mm ;
  • Hauteur de selle : 870 mm ;
  • Poids : 85 Kg.

2- Les Sportives

Les sportives se différencient des autres types de moto de par leur position de conduite plus penchée vers l’avant. Cette façon de conduire offre au motard une expérience sensorielle intense digne des grandes motos de course.

Le Rieju RS3 50 cc, monocylindre 2T :

  • Refroidissement par liquide ;
  • Démarrage électrique ;
  • Transmission manuelle ;
  • Vitesses à 6 rapports ;
  • Hauteur de selle : 84,5cm ;
  • Freinage avant ; disque de 280 mm ;
  • Freinage arrière : disque de 220 mm ;
  • suspensions : fourche inversée et un mono-amortisseur ;
  • Homologation sur route ;
  • Poids : 119 kg.

3- L’enduro

L’enduro est un modèle fait pour la terre, mais dans le cas d’un bolide de 50 cm³, la performance se rapproche plus d’un supermot’ avec des pneus terre. Ce type de moto est un deux-roues tout-terrains très léger.

Le Masai Endrp Dirty Rider 50 cc, monocylindre 2T :

  • Refroidissement par liquide ;
  • Démarrage électrique ou par kick ;
  • Transmission : 6 vitesses manuelles ;
  • Alimentation par carburateur ;
  • Hauteur de selle : 84 cm ;
  • Freinage : disques Wave ;
  • suspensions : fourche conventionnelle et un mono amortisseur à biellette ;
  • homologation sur route ;
  • Poids : 103 kg.

4- Le Roadster

Le Roadster rassemble les mêmes caractéristiques que les trois premières modèles à l’exception du prix, il coûte plus cher que les autres. Le Roadster est un mix entre la Supermot et la Sportive.

Le Rieju RS3 NKD 50 cc, monocylindre 2 temps :

  • Refroidissement par liquide ;
  • Démarrage électrique ;
  • Transmission à 6 vitesses manuelles ;
  • Hauteur de selle : 84,5 cm ;
  • Freinage avant : disque de 300 mm ;
  • Freinage arrière : disque de 220 mm ;
  • Suspensions : fourche inversée et un mono-amortisseur ;
  • Homologation sur route ;
  • Poids : 119 kg.

La Vespa, l’icône de la dolce vita italienne

L’Italie est très connue pour ses villes festives et romantiques, sa culture particulière ainsi que ses arts culinaires très appétissants. En plus de ses grandes marques de mode, le pays dispose également d’un éventail d’entreprises de fabrication qui travaillent dans de nombreux domaines : électroménager, produits alimentaires, véhicule de transport, etc. Mais là, cet article va se focaliser sur un véhicule assez particulier. Parlons de la Vespa, l’icône de la Dolce Vita italienne.

L’histoire de la moto emblématique d’Italie

La Vespa est un modèle de deux-roues à moteur ou plus précisément de scooter italien qui a vu le jour en 1946 grâce à l’invention de l’ingénieur en aéronautique, lui-même italien, dénommé Corradino D’Ascanio, à l’initiative de Enrico Piaggio. Ceci, après constatation des tournures pas très avantageuses des affaires de la compagnie industrielle italienne Piaggio après la guerre. Celle-ci était spécialisée dans la fabrication de matériel maritime, de matériel pour les chemins de fer ainsi que des avions. Il s’agit effectivement en grande partie d’une enseigne de fabrication de matériel militaire.

En référence à Wikipédia, « Enrico Piaggio, le fils du fondateur du groupe Piaggio, décide donc de développer un deux-roues afin de créer un nouveau débouché à son usine. L’industriel demande à l’un de ses ingénieurs aéronautiques de créer un mode de transport moderne et économique, pouvant être conduit aussi bien par des hommes que par des femmes ».

Par ailleurs, le nom « vespa » est inspiré de la remarque qu’il a faite sur le véhicule en découvrant le prototype disant que la moto ressemblait à une guêpe. Pour information, vespa signifie guêpe en français. Très apprécié des consommateurs, le scooter italien s’est vendu à 2 000 exemplaires dès la première année de sa mise en vente sur le marché. De 2014 à 2015, la vente est montée de 58 000 à 170 000 exemplaires. La marque a une notoriété parmi les passionnés de deux-roues et ne cesse d’innover ses produits.

Les avantages de la Vespa

    • Design et performance

La Vespa est un scooter classique et intemporel en même temps, d’autant plus que le design se modernise suivant les générations. Hommes et femmes peuvent trouver le modèle de la vespa qui leur convient. On peut citer, entre autres, la Vespa 946 Emporio Armanie et la Vespa 125 équipée d’une technologie plus ou moins avancée. Il y a également la Vespa Sprint qui offre une conduite sportive avec ses pneus 12 pouces et qui est disponible en 50 cm³ et en 125 cm³. Sinon, la Primavera est aussi un des modèles les plus récents de la Vespa italienne. C’est le modèle parfait pour les va-et-vient du quotidien ainsi que pour les balades en deux-roues. À part son allure élégante et indémodable, la Vespa est également un scooter léger et stable.

    • Entretien et dépannage

Non seulement, vous gagnez en classe et en confort avec la Vespa, mais vous pouvez également être satisfait en termes d’entretien et de dépannage. En effet, la majorité des pièces dont vous pouvez avoir besoin est facile à trouver. D’ailleurs, de nombreux concessionnaires de la marque et des garages de réparation de moto proposent des services de qualité à des tarifs compétitifs. Et ce, en plus de vous donner des conseils avisés afin de maintenir une performance optimale de votre deux-roues. Tel est le cas de Meca Prestige. C’est un garage spécialisé dans la réparation des deux-roues à moteur. Son équipe de professionnels expérimentés peut réparer votre scooter italien, l’entretenir ou encore le restaurer s’il s’agit d’un scooter ancien. En revanche, si vous voulez dépanner ou entretenir vous-même votre véhicule, le garage met à votre disposition un éventail de pièces détachées, de consommables, d’équipements ainsi que différents accessoires tels que des gants, des lunettes, etc.

Comment aménager une moto pour personne handicapée ?

Piloter une moto demande souvent des aptitudes physiques et morales. C’est souvent dans ce contexte que les handicapés ont été écartés du monde des 2 roues durant des années. Avec l’évolution et les progrès technologiques, il est parfaitement possible à une personne handicapée de piloter une moto en toute sécurité. Pour cela, des aménagements doivent se faire sur la moto. La loi demande également à ce que cette personne réponde à quelques critères pour assurer sa sécurité.

Quels sont les 3 critères demandés par la loi ?

Premièrement, la loi demande que cette personne soit dotée d’un certificat d’aptitude. Il s’agit du permis de conduire qu’elle peut passer dès ses 18 ans même si elle est malentendante ou à mobilité réduite. Alors, la personne doit être déclarée apte par un médecin.
Deuxièmement, il doit avoir une moto et l’aménager correctement. Il devra la conduire lors des pratiques à l’école de conduite et lors des examens, car les motos-écoles ne disposent pas de motos adaptées aux handicaps des pratiquants. Il est important de savoir que l’équipement et la personnalisation de ces véhicules dépendent du handicap de la personne concernée.
Troisièmement, il faudra assurer votre moto. Une assurance est toujours nécessaire et n’hésitez pas à ajouter la garantie individuelle pilote ou vol dans le contrat.

Les types d’aménagement d’une moto pour chaque handicap

Comme dit auparavant, l’aménagement dépend de votre handicap. L’installation pour une personne ayant la partie gauche défectueuse demande une forte connaissance en adaptation et en équipement. Le guide suivant vous aidera alors à mieux cerner les travaux à prévoir pour une moto adaptée à votre situation.

Partie défectueuse Travaux à prévoir
HANDICAP SUR LES MEMBRES SUPERIEURS DROITS  – Il faut que vous déplaciez la poignée de frein au guidon gauche, c’est-à-dire, au-dessus de l’embrayage.
– Vu que c’est dans cette partie que la poignée d’accélérateur se trouve, il faut aussi la déplacer au guidon gauche pour assurer la mobilité ;
– Et n’hésitez pas à déplacer la commande du démarreur au guidon gauche si cela est nécessaire, car cela peut vous faciliter la tâche.
HANDICAP SUR LE MEMBRES SUPERIEURS GAUCHES –          Commencez par réinstaller la poignée d’embrayage sur le guidon droit, c’est-à-dire sous la poignée du frein avant.

–          Puis, placez les commandes de clignotants au guidon droit.

PARAPLEGIE Les travaux sur la moto est plus complexe que ceux des deux premiers cas.

–          Il faut commencer par l’utilisation d’un électroaimant qui sera relié directement au sélecteur de vitesses.

–          Puis, installez à l’index droit, un interrupteur unipolaire à une position stable, c’est-à-dire on-off-on pour que la gestion du pilotage de l’électroaimant soit stable.

–          Le frein arrière est alors à déplacer au guidon gauche. Envisagez de mettre une poignée au-dessus de l’embrayage.

HANDICAP SUR LES MEMBRES INFERIEURS DROITS –          Déplacez le frein arrière au guidon gauche en ajoutant une poignée au-dessus de l’embrayage

–          Et, avancez la pose pied pour assurer la perte d’angulation du genou. Cela n’est pas forcément nécessaire, mais il est tout de même conseillé.

–           Dans le cas où vous auriez subi une amputation des deux tibias par exemple ou sur vos parties inférieures, votre moto doit être équipée avec des aménagements jambes droite et gauche.

HANDICAP SUR LES MEMBRES INFERIEURS GAUCHES –          L’utilisation d’un électroaimant relié au sélecteur de vitesses est nécessaire ;

–          Il est également important d’installer à l’index droit, un interrupteur unipolaire à une position stable pour assurer la gestion de l’électroaimant ;

RECOURS A LA BOITE AUTOMATIQUE C’est la meilleure solution pour éviter les travaux sur une moto, car vous n’aurez pas de levier d’embrayage à déplacer et les commandes sont faciles à réinstaller.

 

Tout de même, chaque motard a ses choix et ses préférences ; donc à vous de choisir la meilleure solution et installation qui vous convient.

Kawasaki Z650 : un roadster pour les femmes

Reconnue comme une moto assez puissante qui ne possède pas de carénage, un roadster est un automobile décapotable de 02 places. Classée dans la catégorie sportive et routière, elle privilégie la nervosité et la maniabilité. A cette ère, elle est très adaptée pour les femmes et leur permet de se sentir à l’aise pendant les compétitions. Cependant, il est important d’opter pour une meilleure marque comme la Kawasaki Z650 afin de mieux en tirer bénéfice.  Vous lirez dans la suite de cet article, les raisons pour lesquelles, cette marque de roadster est recommandée aux femmes. Continuer la lecture de Kawasaki Z650 : un roadster pour les femmes

FAQ sur le roadster BMW S 1000 R

Comme, il est apparu sur une pente de la sportive, la marque BMW fait son entrée sur le marché des roadsters de type sportifs avec des arguments à la hauteur de sa réputation. Sans surprise, en dénudant le modèle S 1000 R, la marque propose un engin avec une mécanique démesurée, avec un cycle affûté et un poids contenu.

Découverte de la BMW S 1000 R

D’un aspect atypique auparavant, avec une tête de fourche de forme asymétrique, la BMW S 1000 R représente plus une version avec style basique de l’hyper sport. Toutefois, le nouveau modèle de la machine dispose d’une plus grande élégance, avec une ligne mieux travaillée, une aire familiale avec le F900R, mais disposant de plus de bodybuildés. Avec des spécialistes tels que  Starter Top, situé en île-de-France, procurez-vous votre moto sans risque.

Entourée d’appendices aérodynamiques, la signature lumineuse est assurée par une optique munie de réflecteurs multiples. On dispose aussi en option en virage d’un éclairage adaptatif. Complètement revisitées, les flancs de la BMW S 1000 R disposent d’un aspect avec plus d’homogénéité.

Que peut-on dire au premier regard ?

Les amateurs peuvent se rassurer, malgré la nouveauté, la marque adopte la continuité. En effet, malgré un léger changement de design, on remarque toujours la présence du style de l’ancien modèle. La marque a voulu rendre le roadster plus consensuel afin de séduire plus d’amateurs. Ceci même au risque de perdre la forte signature visuelle.

On retrouve de ce fait, une musculeuse machine représentant plus une S 1000 RR dénudée à qui on a ajouté un guidon droit. Avec une finition sérieuse, la BMW S 1000 R laisse voir une qualité dans la fabrication et dans le choix de matériaux. Ce dernier aspect permet de réduire les investissements fréquents dans la  réparation de moto.

Qu’en est-il de la vie à bord ?

Malgré l’aspect massif de la S 1000 R, elle accepte tous les gabarits. Que vous disposiez d’un vieux scooter, cette moto est faite de manière à pouvoir contenir tous les gabarits. Par contre, les jambes sont très repliées lorsqu’on est en mouvement. La position sur la moto est orientée vers l’avant mettant le dos et les poignets en contrainte. La BMW S 1000 R a un poids assez élevé à emmener en vitesse basse.

Le moteur

La plus étonnante nouvelle de la présentation de ce nouveau modèle est relative au moteur dont la puissance n’a pas changé. Là où les autres firmes s’engagent toutes dans la recherche effrénée de puissance, BMW a décidé de se maintenir à seulement 165 chevaux.

Les équipements

En termes d’options et de pack, la BMW est leader. En effet, la S 1000 R embarque un ABS PRO, un Dynamic Traction Control, un anti-wheelie, la connexion Bluetooth. De plus, toutes les différentes versions embarquent un port USB.

Quelles sont les caractéristiques techniques de la BMW S 1000 R ?

En ce qui concerne les caractéristiques techniques, la BMW S 1000 R sort du lot. Par rapport à une moto d’occasion ou neuve quelconque, elle se démarque grandement. Ainsi, on a les caractéristiques qui suivent :

  • Moteur 4 temps, 4 cylindres alignés, 4 soupapes pour chaque cylindre ;
  • 999 cm3 de cylindrée ;
  • Alésage x course de 80 x A9, 7 mm :
  • Une puissance de 165 chevaux à 11 000 tr/min ;
  • Une boite de vitesse en prise constante à 6 rapports ;
  • Frein avant muni de doubles disques de 320 mm flottants, système ABS BMW Motorrad Pro ;
  • Pneu avant et arrière respectivement de 120/70 ZR17 et 190/55 ZR17 ;
  • Longueur et largeur : 2 090 mm et 812 mm ;
  • Poids de 190 kg :
  • Contenance de réservoir de 16,5 litres

L’ensemble de ces caractéristiques matérialisent la qualité et la puissance de la BMW S 1000 R.

Conclusion

Avec son offre électronique riche et son esthétique, le roadster BMW S 1000 R dispose d’évolutions plus efficaces. Perfectionniste, rigoureuse, elle manque malgré tout de vie. En effet, on aurait voulu plus de truculence et de vivacité.

Yamaha, Honda ou Harley-Davidson : quelle moto est faite pour vous ?

Plus économique que la voiture, la moto permet un déplacement rapide notamment pendant les heures de pointe, est facile à stationner et donne un sentiment de liberté. Si vous envisagez d’en acheter une, il faut bien choisir le modèle et la marque. Pour vous aider, découvrez dans cet article les critères de choix ainsi que les marques de moto les plus intéressantes en ce moment.

Les critères de choix d’une moto

Ils sont au nombre de 4, à savoir :

  • Les performances de la moto

Les performances de la moto dépendent en grande partie du nombre de cylindres, car il influe sur la puissance et le couple de la moto. Le nombre de cylindres varie entre 1 et 6. En ce qui concerne la puissance, elle est de 15 ch, 34 ch, 72 ch, 96 ch, 106 ch ou fullpower (+ 106 ch).

  • Les conditions physiques du motard

Les conditions physiques concernent l’état de santé du conducteur. En effet, la conduite d’une moto peut entraîner des douleurs corporelles. Par exemple, des douleurs aux jambes et aux bras pour les Gts ; des douleurs des hanches et des cuisses pour les Customs et des douleurs abdominales pour les Trails. Ainsi, il faut éviter certains modèles, si vous avez des douleurs chroniques.

  • L’expérience et le niveau de conduite du motard

La conduite d’une moto est soumise à une réglementation spécifique pour éviter les accidents de la route susceptibles d’être causés par les deux-roues. Ainsi, chaque type de moto a son permis. L’obtention du permis requiert un âge minimum. Il y a : le permis A1 (dès 16 ans) pour les motos ayant une puissance inférieure à 11kW, le permis A2 (entre 18 et 24 ans) pour les motos ayant une puissance de 35 kW, le permis A (dès 24 ans) pour les motos ayant une puissance en dessous de 75 kW.

  • Le budget du motard

Le budget est un élément central dans le choix d’une moto. Son prix varie entre 200 et 15 000 euros. Outre le prix d’achat, il faut également tenir compte de l’assurance, du permis requis, des accessoires adaptés et de l’entretien de la moto.

Si vous avez le budget nécessaire, vous pouvez choisir un modèle neuf et sophistiqué. Dans le cas contraire, contentez-vous d’une moto d’occasion en bon état que vous pourrez trouver chez ROAD BIKE 974 à Saint-Pierre.

Les marques de moto les plus intéressantes

Sur le marché, les marques de motos les plus intéressantes sont :

  • Yamaha

Yamaha est connue dans la production d’instruments de musique, et cela, depuis son fondement en 1887. Puis, depuis 1995, elle a impressionné le monde entier grâce à ses motos de référence. La marque japonaise est spécialisée dans la conception et la production de motos destinées à tous les usages (personnel, pour les compétitions).

Les motos Yamaha sont fortement appréciées pour leur style épuré. Elles offrent de nombreuses possibilités de personnalisation, au niveau du design, de la couleur et des roues. Par ailleurs, vous pouvez ajouter des kits de déco comme les bras oscillants, les garde-roues avant et arrière et les boîtes à air. Il est aussi possible de les décorer avec des fonds de plaque personnalisés avec votre nom et vos coordonnées.

  • Honda

En activité depuis 60 ans, Honda figure parmi les importants constructeurs de motos au monde. La marque a commencé à produire des motos aux États-Unis en 1979.

La marque séduit de plus en plus en, faisant toujours appel à des technologies révolutionnaires. Elle continue de battre les records de ventes mondiales en atteignant des chiffres colossaux, comme 300 millions en 2014.

La marque ne cesse d’innover et de révolutionner sa gamme. La Honda Goldwing est appréciée pour son incroyable confort et sa grande fiabilité. Elle se distingue par son moteur en V qui est très célèbre.

  • Harley-Davidson 

Harley-Davidson est une marque américaine. Les motos Harley-Davidson sont idéales pour les amateurs de vieilles bécanes. La marque est connue pour ses motos lourdes, dotées d’une grande performance en termes de vitesse. Ces dernières offrent une stabilité pour le motard grâce à des angles d’inclinaison importants et des empattements longs. Elles sont équipées de moteurs bi-cylindres très robustes.

De plus, les motos Harley-Davidson sont faciles à entretenir. Si vous en avez une, vous pouvez nettoyer le carburateur, régler les soupapes et lubrifier les chaînes vous-même.