Comment se servir d’un pied à coulisse ?

Savez-vous que le vernier ou le pied à coulisse à vu le jour pour la première fois en 1631 ? Le vernier, du nom de son inventeur est un instrument de mesure ayant des parties coulissantes l’une par rapport à l’autre. Vous allez voir dans cet article de plus amples informations concernant cet outil.

À quoi sert le pied à coulisse ?

Le pied à coulisse est un outil bien connu dans l’univers de la mécanique et de la plomberie. Sa qualité de précision est tout simplement incroyable parce qu’il dépasse la précision d’un mètre ruban de l’ordre de mm, et même d’un réglet de demi-mm. En fait, la précision d’un vernier est de 1/10 e, 1/20 e ou encore 1/50 e de mm en fonction du modèle.

Quant à sa composition, un pied à coulisse comporte une partie fixe et des mâchoires coulissantes fixés par un écrou de serrage.

Pour mesurer quoi ?

Son rôle est de mesurer l’épaisseur, la profondeur et les diamètres intérieurs et extérieurs d’un objet de petite taille ou d’un tube. En plus de pouvoir prendre des mesures précises internes, externes ou en profondeur, vous pouvez également lire une mesure au dixième de millimètre près grâce à un vernier.

Vous pouvez l’utiliser pour mesurer précisément le diamètre extérieur d’un cylindre, l’alésage d’une pièce métallique ou encore la profondeur d’un trou.

Un pied à coulisse est aussi un instrument phare des bijoutiers. Vous pouvez mesurer facilement les cabochons et tous les objets minuscules utiles à la création de bijoux. Même le diamètre interne des perles est mesurable avec cet outil.

Comment utiliser un pied à coulisse vernier ?

Vous devez utiliser :

  • les becs extérieurs : pour connaître les mesures d’une pièce, son diamètre extérieur ou son épaisseur ;
  • les becs intérieurs : pour connaître les mesures intérieures ou le diamètre interne d’un objet ;
  • la jauge de profondeur : pour connaître la hauteur d’une pièce ou sa profondeur.

Pour mesurer la dimension extérieure et intérieure, le diamètre, l’épaisseur et la profondeur d’un objet, voici des conseils d’utilisation :

Il faut d’abord procéder à une petite vérification, comme pour tout outil de mesure d’ailleurs. Que vérifier ? Tout simplement le calibrage du pied à coulisse, mettez en contact les deux becs s’ils ne le sont pas encore et alignez le vernier et le zéro de la règle. Jetez également un coup d’œil à la surface des deux becs s’ils sont en contact sur toute la longueur.

Concernant le modèle numérique, remettez-le à zéro quand les deux becs sont en contact.

  • Pour mesurer le diamètre extérieur ou l’épaisseur d’un objet :

Écartez les deux becs. Enserrez ensuite la pièce à mesurer et poussez-la jusqu’au fond de la gorge du pied à coulisse. Rapprochez les deux becs des bords extérieur de l’objet et repérez le diamètre en lecture directe sur la règle.

  • Pour mesurer la dimension intérieure :

Le principe reste le même. Toutefois, vous devez tout simplement utiliser les becs de l’autre côté qui seront écartés jusqu’au contact des parois du cylindre.

  • Pour mesurer la profondeur :

Vous devez vous servir de la tige intégrée à la règle et qu’on peut faire sortir au même moment de déplacer le vernier. Pensez alors à insérer le bas de la tige jusqu’au fond du cylindre et faire descendre la règle jusqu’au contact avec le bord du trou. Enfin, vous devez repérer la mesure indiquée sur le pied à coulisse.

  • Pour mesurer la longueur et la largeur :

Placez votre pièce entre les deux becs et posez le pied à coulisse à l’aide de la molette afin de bloquer la pièce. Pensez à serrer la vis de blocage afin de maintenir l’objet. Vous pouvez maintenant relever la mesure indiquée sur la règle en vérifiant qu’elle s’aligne précisément sur le chiffre 0 du vernier. Quand la mesure est prise, enlevez la vis pour libérer la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.