Contrôle technique : peut-on se présenter avec un pare-brise fissuré ?

Contrôle technique : peut-on se présenter avec un pare-brise fissuré ?

Le contrôle technique est un examen périodique et obligatoire pour les véhicules légers. Vous devez le passer, sinon vous ne serez pas autorisé à circuler sur la route. Et que se passe-t-il si le pare-brise est fissuré ? Pouvez-vous quand même passer l’examen de sécurité ? Les réponses tout de suite !

État du pare-brise et contrôle technique : ce qu’il faut savoir

En 2018, le contrôle technique auto a connu une reforme. Parmi les nouvelles règles, certaines concernent la visibilité et le pare-brise. Avant tout, il est important de noter qu’un pare-brise fissuré ou fêlé ne veut pas forcément dire recalage au contrôle technique. Il y a des critères bien précis qui permettent de connaître à l’avance les résultats d’un examen technique en cas de pare-brise endommagé.

En cas de fissure sur le pare-brise, une contre-visite sera obligatoire si :

– la fissure se trouve dans le champ de visibilité (dans la zone de balayage des essuie-glaces) ;

– le diamètre de la fêlure dépasse 30 cm (toute fissure débordant cette zone sera sanctionnée par une défaillance majeure). Dans ce dernier cas, vous avez 2 mois pour réparer le pare-brise de votre véhicule et le présenter pour la contre-visite. Si la fissure n’est pas dans ces deux figures, vous vous en sortirez avec un simple remarque dans le rapport ou sur le procès-verbal : pare-brise en mauvais état.

Dans tous les cas de figure, il est nécessaire de prendre les choses en main rapidement. Car, même si la fissure est, a priori, minime, le pare-brise se trouve dans un état de fragilité. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’un petit éclat se transforme, à la longue, en une grande fissure. Dans ce cas, vous risquez d’avoir des problèmes de visibilité en conduisant et de rendre la conduite dangereuse pour vous et pour tous les usagers de la route.

Réparation de pare-brise fissuré : à qui s’adresser ?

Chaque fois que vous prenez la route avec un pare-brise fissuré, vous prenez des risques non seulement pour vous, mais aussi pour les autres usagers de la route. De ce fait, lorsque vous constatez une fissure sur votre pare-brise, pensez à le faire réparer dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, la taille de la fissure peut devenir plus importante. Certes, vous pouvez réparer vous-même l’impact de votre pare-brise en utilisant un kit de réparation disponible sur le marché. Mais pour un résultat impeccable, l’idéal est de faire appel à un professionnel tel que l’entreprise Concept Pare-Brise à Haguenau. D’ailleurs, le contrat d’assurance automobile inclut normalement une prise en charge en cas de bris de glace.

Seul un spécialiste est, en effet, capable de déterminer la solution à entreprendre après avoir vérifié l’état de la fissure. Parfois, les fissures au niveau du pare-brise ne peuvent plus être réparées, notamment si leur diamètre est supérieur à 30 cm. Dans ce cas-là, il est nécessaire de procéder au remplacement du pare-brise, qui est une opération délicate réservée aux professionnels.

Autres défaillances de pare-brise impliquant une contre-visite

L’absence de pare-brise (tout ou partie) est une défaillance majeure, cela ne surprendra personne.

Il y a aussi d’autres motifs critiques impliquant l’obligation d’une contre-visite sous 2 mois :

– Présence d’une étiquette non réglementaire dans la zone de balayage ;

– Présence d’un bandeau ou d’un film de plus de 10cm ;

– Décollement du pare-brise (ou de son joint pour les pare-brises jointés) ;

– Rayures, à la libre appréciation du contrôleur ;

– Pare-brise non conforme aux exigences ;

– Lave-glace du pare-brise inopérant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.