Mise aux normes ADR de poids lourds : ce qu’il faut savoir

Les marchandises dangereuses (des substances physico-chimiques et toxicologiques) présentent un grave danger pour l’homme et pour l’environnement en raison de leurs caractéristiques : inflammables, radioactives, corrosives, explosives et toxiques. C’est la raison pour laquelle les transports routiers doivent être impérativement être réglementés par l’ADR ou Accord for Dangerous goodds by Roads. Dans cet article, vous allez découvrir ce qu’il faut savoir sur la mise aux normes ADR de poids lourds.

ADR : définition et généralité

Qu’est-ce que l’ADR ? Littéralement, ce sigle signifie « Accord for Dangerous goods by Roads » ou encore « Accord pour le transport des marchandises dangereuses pour la route ». Pour que l’homme et l’environnement soient à l’abri du danger pouvant être provoqué par les matières dangereuses lors de leur transport, le transport routier doit être réglementé par l’ADR. En effet, cette réglementation s’applique généralement à tous les pays de l’Europe continentale et la fédération de Russie.

Zoom sur la mise aux normes ADR de poids lourds

Avant la modification du véhicule en ADR , le conducteur doit impérativement suivre une formation. Une fois celle-ci effectuée, il recevra un certificat de formation ADR ayant une validité de 5 ans et délivré par les organismes agréés afin d’exercer à la profession.

Nous vous détaillons dans le tableau ci-après les types de transport routier modifiés en ADR :

TRANSPORT ROUTIER

MISE AUX NORMES ADR

EXII

Ce type de véhicule est conçu pour les matières explosibles

FL

Le véhicule routier FL est destiné au transport de liquides, de gaz inflammables dans les citernes fixes ou démontables.

OX

Ce type de véhicule est destiné à transporter des matières de la classe 5-1 ONU2015 dans des conteneurs-citernes ou dans des citernes fixes ou démontables.

AT

Le véhicule AT est destiné au transport de marchandises dangereuses dans les citernes fixes ou démontables ayant une capacité supérieure à 1 m³ ou encore dans les conteneurs citernes, dans les citernes mobiles (CGEM).

Les marchandises dangereuses : définition et caractéristique

Les marchandises dangereuses sont des substances susceptibles de présenter un danger pour l’homme et son environnement. Du point de vue caractéristiques, ce sont des matières inflammables, radioactives, corrosives et explosives. En effet, elles sont destinées à des usages industriels et sont transportées sous forme de liquide tel que le propane, le chlore, la soude, etc. Elles peuvent être transportées aussi sous forme de solide comme le nitrate d’ammonium par exemple.

ADR : symbole de danger

Quels sont les différents types de marchandises dangereuses ? Pour répondre à cette question, nous vous détaillons dans le tableau ci-dessous les classes de danger :

CLASSES

MATIÈRES DANGEREUSES

1

Matières explosibles

2

Gaz

3

Liquides inflammables

4

Matières solides inflammables

Matières autoréactives

Matières solides explosibles désensibilisées

Matières sujettes à inflammation spontanée

Matières dégageant des gaz inflammables (au contact de l’eau)

5

Matières comburantes

Peroxydes organiques

6

Matières toxiques

Matières infectieuses

7

Matières radioactives

8

Matières corrosives

9

D’autres matières et objets dangereux qui provoquent une réaction violente spontanée

Le transport des marchandises dangereuses

Sachez d’abord que les critères de classification sont déterminés par les conseillers à la sécurité. Ci-après les règles régissant le transport des marchandises dangereuses :

  • Le transport routier doit obligatoirement être équipé d’un extincteur à poudre avec une capacité minimale de 2 kg.
  • Le véhicule doit avoir un équipement de protection.
  • La vitesse du véhicule doit être limitée.
  • Les conditions de stationnement sont également à respecter.
  • Pour identifier les dangers exposant l’environnement et le personnel, ce dernier doit signaler chaque unité de transport de matières dangereuses par le biais d’une plaque orange (en plastique, en acier, en aluminium ou même en PVC).
  • L’emballage des produits dangereux doit être marqué soit par une étiquette soit par un panneau adhésif.

Bon à savoir : tâchez de respecter ces obligations pour ne pas être sanctionné !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.