FAQ diagnostic auto

Foire aux questions sur le diagnostic automobile

Avoir une voiture est à la fois un privilège et un bon moyen d’éviter les contraintes liées à l’utilisation des transports en commun. Mais en raison de son utilisation fréquente, la voiture peut à tout moment être sujette à des dysfonctionnements d’ordre technique, ce qui nécessite généralement des travaux de réparation. Pour détecter la source du problème, le mécanicien en charge de la réparation doit d’abord effectuer un diagnostic du véhicule. En vue de la complexité de cette opération, le propriétaire du véhicule n’aura d’autres choix que de se rendre dans un garage automobile, où les garagistes pourront aisément détecter le problème.

Qu’est-ce qu’un diagnostic automobile ?

Le diagnostic automobile est l’ensemble des opérations réalisées par le mécanicien pour passer en vue toutes les parties de la voiture, et ce, dans le but de détecter une éventuelle anomalie susceptible de se transformer en une panne. Contrairement à un contrôle technique, qui se fait par mesure de sécurité, et même si la voiture ne présente aucun problème, le diagnostic est réalisé lorsqu’on ressent quelque chose d’anormale lors de son utilisation.

Quels sont les différents types de diagnostic ?

Le diagnostic automobile peut se faire de différentes manières selon l’importance de l’anomalie ou encore selon les moyens à la disposition du garage. Ainsi, le garagiste peut procéder à des suivis différents durant son intervention.

    • Le diagnostic automatique

Il s’agit d’un diagnostic automobile réalisé à l’aide d’une valise de diagnostic. La valise de diagnostic est un boîtier dont le rôle est de détecter les anomalies présentes sur le véhicule. Elle est branchée à un calculateur et collecte toutes les données concernant la voiture, y compris les codes d’erreur. Par le biais d’une simple mise à jour, cette technique peut résoudre tous les problèmes d’ordre électronique du véhicule.

    • Le diagnostic manuel

Le diagnostic manuel est une technique par laquelle le mécanicien effectue manuellement la vérification des pièces mécaniques du véhicule afin de repérer les anomalies. Il est généralement réalisé à la suite d’un diagnostic automatique, dans le cas où celui-ci n’a pas donné de résultats convaincants. Le diagnostic manuel est souvent plus lent et demande une attention particulière de la part du mécanicien.

    • Le diagnostic intégral

Le diagnostic intégral consiste à vérifier l’état de fonctionnement de tous les éléments du véhicule. Il peut en quelque sorte être défini comme la combinaison des deux techniques précédentes puisqu’il implique à la fois un suivi automatique et un diagnostic manuel.

Comment se passe un diagnostic automobile ?

Un diagnostic automobile se passe en plusieurs étapes.

    • L’analyse de la panne

La première étape d’un diagnostic automobile est l’identification de la panne. Le mécanicien scrute minutieusement le véhicule afin de détecter les anomalies. Cette étape est comparable à une visite chez le médecin. Le technicien procède à l’inspection, tout en interrogeant le propriétaire du véhicule sur les problèmes qu’il rencontre lors de son utilisation.

    • L’identification du problème

Après l’inspection, le mécanicien sera en mesure de définir l’origine de la panne du véhicule. C’est également à ce moment qu’il va évaluer l’ampleur du problème et chercher une solution en vue de procéder à une réparation. Il établit alors un devis de réparation qu’il va remettre au propriétaire du véhicule.

    • La réparation du véhicule

Une fois le problème détecté et le devis de réparation remis au propriétaire, la réparation peut être entamée si celui-ci accepte tous les termes stipulés dans le devis. La réparation peut inclure la remise en état ou même le remplacement de certaines pièces défaillantes.

    • La vérification finale

C’est la dernière étape du diagnostic automobile. Durant cette opération, le réparateur procède à une dernière inspection du véhicule pour s’assurer que les réparations apportées ont réussi à résoudre les problèmes et que la voiture est en excellent état de marche.

Quand faire un diagnostic automobile ?

Le diagnostic auto peut se faire à tout moment selon les besoins de l’automobiliste. Mais il est fortement conseillé de le faire lorsqu’on commence à détecter des bruits anormaux ou des dysfonctions afin d’éviter les pannes soudaines ou pire, les accidents causés par une défaillance mécanique.

Combien coûte un diagnostic automobile ?

Le coût d’un diagnostic varie généralement en fonction du garage qui l’effectue et du temps passé à faire les analyses. En général, un diagnostic complet coûte en moyenne entre 50 et 200 euros. Cependant, ce prix peut s’élever avec des prestations spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.