garantie automobile

Extension de garantie automobile : comment ça marche ?

Vous avez récemment entendu parler de la garantie d’extension automobile et souhaitez en savoir plus. En réalité, il s’agit d’une possibilité de prolongement de garantie donnée par les constructeurs d’automobiles à leurs clients. En quoi consiste-t-elle concrètement ? Quel est son mode de fonctionnement ? Cet article apporte des réponses claires à ces différentes questions.

Que signifie une extension de garantie automobile ?

Comme le révèle l’expression, une extension de garantie automobile est le prolongement du délai de garantie initialement offert par un constructeur automobile. En réalité, tous les constructeurs automobiles offrent normalement une garantie, généralement de 2 ans sur chacune de leur voiture vendue. Ce délai varie d’un constructeur automobile à un autre et peut aller jusqu’à 3 ans. La garantie automobile prend donc essentiellement en compte les premières pannes de votre voiture. Il s’agit :

  • Des pannes électriques ;
  • Des pannes mécaniques ;
  • Des pannes électroniques.

La garantie automobile peut être prolongée ou étendue selon la volonté de chaque constructeur. Elle peut se limiter à un simple prolongement du délai de garantie constructeur, mais peut également correspondre à un nouveau contrat. Ce dernier peut, soit augmenter, soit réduire les protections initiales. De même, les conditions de mise en œuvre peuvent cette fois-ci être totalement différentes.

Enfin, retenez que l’extension garantie automobile n’est pas obligatoire. Au lieu d’aller tout le temps vers votre concessionnaire pour l’entretien de votre voiture, vous pouvez vous confier à un spécialiste en entretien d’automobile comme TTA EURL.

L’extension de garantie automobile : une opération payante ou gratuite ?

Elle est normalement payante, mais vous pouvez tomber sur des concessionnaires qui ne réclament pas de contrepartie.

Une opération en principe payante

L’extension de garantie automobile est une opération normalement payante, mais la plupart des concessionnaires demande une contrepartie généralement à la portée de tous. C’est le cas par exemple des constructeurs comme : Mercedes, Renault, Volkswagen, Honda, Nissan, Peugeot et BMW. Ce tarif n’est pas le même pour tous les constructeurs. Il varie d’un constructeur à un autre et selon un certain nombre de facteurs, notamment :

  • du type de voiture ;
  • de la durée du contrat ;
  • du nombre de kilomètres sur lesquels elle peut s’appliquer.

La souscription à l’extension de garantie automobile se fait généralement dès la commande de la voiture. Mais vous pouvez aussi y souscrire après la livraison.

Une opération gratuite pour certains véhicules

En matière d’opérations d’extension automobiles, tous les constructeurs ne fonctionnent pas de la même manière. Certains d’entre eux proposent une formule de garantie gratuite qui inclut à la fois la garantie/constructeur et l’extension de garantie. C’est d’ailleurs le cas des marques comme Kia et Hyundai.

Les principaux éléments d’un contrat d’extension automobile

Il est important que vous ayez une idée des éléments qui figurent généralement dans un contrat d’extension automobile.

Le plan d’entretien constructeur

Le plan d’entretien constructeur est l’un des éléments les plus importants d’une garantie extension automobile. Vous devez régulièrement remplir votre carnet d’entretien surtout s’il s’agit d’une voiture de sport. C’est l’une des conditions que vous devez remplir pour bénéficier d’un prolongement du délai.

Le coefficient de vétusté est parfois pris en compte

Certaines garanties d’extension automobile peuvent prévoir un coefficient de vétusté. Elles appliquent généralement un taux de vétusté selon un kilométrage donné et selon un barème prédéfini. Cependant, d’autres prennent en compte le changement des pièces de la voiture sans condition de vétusté.

La clause kilométrique

Plusieurs constructeurs d’automobiles limitent la durée d’extension de la garantie à un certain kilométrage. C’est le cas de la marque Kia, une marque qui fabrique des voitures de collection. Chez ce constructeur, l’extension est limitée à 7 ans ou encore à 150 000 km. La garantie peut donc s’éteindre ou s’arrêter dès que l’une des deux conditions est remplie.

La garantie extension automobile ne concerne pas les pièces d’usure

Aucun concessionnaire automobile n’offre de protection sur les pièces d’usure. Autrement dit, les garanties d’extension automobiles ne s’appliquent jamais aux pièces d’usure des voitures. À titre d’exemple, elles ne couvrent pas les pneumatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.