nettoyage de moto

Le nettoyage d’une moto en 5 étapes

L’apparence d’un véhicule reflète l’image de son propriétaire et de son conducteur, qu’il s’agisse d’une voiture ou d’un deux-roues. De ce fait, il est important d’en prendre grand soin et de garantir sa propreté en tout temps. À ce propos, beaucoup de motards confient régulièrement leur engin à des ateliers spécialisés dans l’entretien de moto. C’est une excellente initiative, mais les séances sont parfois assez onéreuses alors qu’il est tout à fait possible de réaliser l’opération soi-même. Ainsi, pour réduire les frais d’entretien de votre moto, voici les étapes que vous devez suivre pour nettoyer efficacement votre véhicule.

La préparation

Afin de faciliter le nettoyage de votre moto, il est préférable de l’installer à l’extérieur. Cela vous évitera de mouiller votre garage et vous aurez accès à plus de lumière pour l’opération. Néanmoins, il vous sera impératif de disposer d’une source d’eau à proximité et d’y raccorder un tuyau d’une longueur suffisante, et ce, afin d’éviter un va-et-vient pour aller en chercher à tout bout de champ. Notons qu’une grande quantité d’eau vous sera indispensable afin de garantir la propreté de votre véhicule. Par ailleurs, veillez à rassembler tous les accessoires et les produits dont vous avez besoin pour le nettoyage, notamment une éponge, une brosse, des chiffons secs et du savon ou d’autres solvants.

Le mouillage

Une fois que vous avez rassemblé le matériel de nettoyage, commencez par mouiller votre moto. N’hésitez pas à utiliser de l’eau en abondance pour enlever le maximum de saleté. Il est préférable d’user d’une forte pression pour optimiser le lavage. Toutefois, si vous disposez de l’équipement pour ce type d’arrosage, vous pouvez toujours boucher une partie du bout du tuyau utilisé afin d’augmenter la pression. Cette méthode vous permettra d’enlever les résidus de boues sur les parties inférieures sans endommager la carrosserie. Le jet pourra également enlever les crasses sur le moteur de la moto, ou du moins sur la paroi extérieure.

L’usage de produits nettoyants

Imbibez l’éponge et la brosse avec de l’eau savonnée et commencez à laver l’intégralité de votre moto. Notons qu’il est possible d’utiliser d’autres produits nettoyants si vous en disposez. Toutefois, il faut faire très attention pour le traitement des sièges en cuir, car certains produits peuvent endommager ce type de matière. N’hésitez pas à frotter la carrosserie pour enlever toutes traces de saleté. En ce qui concerne la chaîne et les disques de freins, il existe des dégraissants spécifiques pour leur nettoyage. L’usage de ces nettoyants contribuera à la préservation de leur état.

Le rinçage et le séchage

Après avoir frotté entièrement la moto, il faudra la rincer avec beaucoup d’eau. Cela permettra d’enlever les restes de savon et contribuera à enlever les traces du lavage. Il faudra également passer un coup de chiffon bien sec afin d’enlever les résidus d’eau. Essuyez tout le corps de la moto et insistez sur les parties réfléchissantes comme les rétroviseurs ou le globe du phare, car les traces s’y verront très clairement. Vous pouvez aussi enduire les pneus avec du savon et ensuite de les brosser afin d’améliorer leur rendu esthétique et d’intensifier leur noirceur.

La finition

À la fin d’un nettoyage, il faudra procéder à une finition minutieuse afin d’améliorer l’apparence de votre moto. C’est l’un des avantages dont vous bénéficierez en confiant le nettoyage de votre deux-roues à un spécialiste de l’entretien de moto. L’opération consiste à améliorer l’aspect de la moto. Vous pouvez par exemple demander le changement du film de protection de la carrosserie comme pour le covering auto. Ce type de prestataire dispose également de bombes spray pour réparer les rayures de vos jantes alu. Ils peuvent même jeter un coup d’œil à votre moteur pour vous préserver des pannes courantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.